Biomasse Normandie : association au carrefour de la valorisation énergétique et agronomique de la biomasse

Vous êtes ici :

L'Eure

Les données recueillies auprès des collectivités locales compétentes en matière de gestion des déchets permettent d'estimer la production annuelle de déchets ménagers et assimilés (DMA) sur le territoire du PDEDMA à près de 408 720 tonnes en 2013, soit 695 kg/hab.Insee (655 kg/hab.DGF).

Répartition des DMA en 2013
Répartition des DMA en 2013

 

On constate que la production de déchets ménagers et assimilés du département de l'Eure est supérieure à celles des départements bas-normands voisins, ainsi qu'à la moyenne nationale, ce qui est lié à une production importante de déchets occasionnels, notamment de déchets verts.

Comparaison des ratios de production des principaux flux
Comparaison des ratios de production des principaux flux

 

On note que les productions des déchets occasionnels et de déchets verts sont très élevées sur le département eurois.

La production d'ordures ménagères (OMr et recyclables secs) est quant à elle inférieure à la moyenne nationale, avec respectivement 339 kg/hab./an contre 344 kg/hab./an. Alors que la production individuelle de déchets résiduels (poubelle grise) diminue chaque année, signe que les usagers utilisent le réseau de déchèteries, les performances de collecte sélective peuvent encore être améliorées, la moyenne départementale plafonnant à 70 kg/hab./an. 

 

Le Plan Départemental d'Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (PDEDMA), approuvé en décembre 2007, mentionne des objectifs de production à l'horizon 2012 et 2017, notamment pour les ordures ménagères résiduelles. Le suivi engagé en 2011 montre une baisse importante de la production totale de déchets ménagers et assimilés en 2 ans, notamment en ce qui concerne les ordures ménagères résiduelles. Ainsi, l'objectif 2017 est d'ores et déjà presque atteint pour le flux de déchets résiduels. Les indicateurs 2013 relevés pour les autres flux sont quant à eux encore éloignés des objectifs 2012.

 

Production de déchets et objectifs du PDEDMA
Production de déchets et objectifs du PDEDMA

 

De nombreuses actions sont engagées par les collectivités locales pour réduire les quantités de déchets (sensibilisation des usagers sur les "achats éco-responsables", la réparation et le réemploi ; développement de la gestion à domicile ; distribution de poules ; relais des actions emblématiques nationales telles que l'opération "Stop Pub"...). Pour structurer leurs actions et mesurer leurs bénéfices, cinq collectivités euroises ont mis en place un programme local de prévention sur leur territoire :

  • Dès 2010 sur le Grand Evreux Agglomération et le SDOMODE ;
  • En 2012-2013 sur la CASE et la Cdc du Pays de Neubourg ;
  • Depuis 2014 sur le SETOM. 

 

En outre, deux collectivités euroises ont été retenues dans le cadre de l'appel à projet "Territoires zéro déchet, zéro gaspillage" :

  •  Le SDOMODE ;
  • Le Conseil départemental.

 

Le taux de valorisation matière (recyclage et valorisation agronomique) sur le territoire du PDEDMA est à l'heure actuelle de 42 %, supérieur au chiffre national de 40 % et à l'objectif 2012 fixé à 35 % par les lois issues du Grenelle de l'Environnement.

Synoptique de la gestion des DMA
Synoptique de la gestion des DMA

 

> Télécharger la fiche pédagogique 2013

 

 

Pour des informations plus complètes sur l'organisation des compétences, les tonnages détaillés, les itinéraires techniques, ..., téléchargez le bilan complet et les cartes associées dans la barre de téléchargement de droite. 

 


Autres liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com

Crédit partenaires financeurs

Site financé avec l'aide de

Moteur de recherche

Animations graphiques