Biomasse Normandie : association au carrefour de la valorisation énergétique et agronomique de la biomasse

Vous êtes ici :

Accueil > Généralités

Généralités

Résultant de l'exploitation des matières végétales par l'homme, les déchets et effluents organiques constituent un flux sans cesse renouvelé, estimé à près de 550 millions de tonnes par an en France.

On distingue trois catégories de résidus organiques :

  • Les produits, le plus souvent solides, sont souvent considérés comme des matières premières secondaires pour la fabrication d'aliments destinés aux animaux, pour l'énergie ou pour la formulation d'engrais / amendements.
  • Les résidus liquides ou pâteux (déjections animales, boues d'épuration, fraction organique des déchets ménagers...) riches en éléments fertilisants, mais que la réglementation assimile à des déchets.
  • Les effluents peu chargés (eaux résiduaires, de lavage, de process...) sont le plus souvent épandus à l'état brut.

 

La valorisation ou l'élimination de ces flux incombe :

  • Aux collectivités (moins de 10 %), qui gèrent notamment les matières résiduaires (boues d'épuration, graisses...) et les déchets ménagers (déchets verts, fermentescibles...).
  • Aux industriels (plus de 20 %), qui valorisent près du quart de leur production (alimentation animale, cosmétique, énergie...) et épandent l'essentiel des trois quarts restants.
  • Aux agriculteurs (70 %), qui épandent, transforment ou abandonnent sur les terres les déjections animales et les résidus de récolte. 

Le retour au sol de ces résidus organiques présente un intérêt multiple : une amélioration de la capacité de rétention en eau des sols, une augmentation de la capacité des sols à retenir les éléments fertilisants, une stimulation de la vie biologique. Cette pratique participe donc à l'entretien humique des sols et à la lutte contre l'érosion et le lessivage.

En outre, la valorisation des déchets et effluents organiques participe à la lutte contre le changement climatique par une limitation du recours aux engrais de synthèse, particulièrement énergivores, d'une part, et par la production potentielle d'une énergie renouvelable dans le cadre d'une méthanisation, d'autre part.

Liens utiles

 

ADEME - Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie - Rubrique Gestion des déchets

AGRINERGY - Projet européen - Action du 6ème PCRD portant sur les politiques communautaires en faveur des bioénergies et leurs incidences sur les zones rurales et la politique agricole

AMORCE - Association de collectivités territoriales et de professionnels pour une bonne gestion locale des déchets et de l'énergie

ATEE - Club Biogaz

Commission Européenne - Environnement DGE - Direction générale Environnement

Commission Européenne - Recherche DGR - Direction générale Recherche

Energie Plus - Magazine technique de l'ATEE

EurActiv.com - Portail Internet consacré aux politiques européennes - Section Développement durable, gestion des déchets

MEEDAT - Ministère de l'écologie et du développement durable


Autres liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com

Crédit partenaires financeurs

Site financé avec l'aide de

Moteur de recherche

Animations graphiques